unmondedimage

19 avril 2019

Sorèze (81)

 

 

 Sorèze se situe dans le triangle Albi-Toulouse-Carcassonne, en bordure de la plaine du

Lauragais, en Pays de Cocagne et au pied de la Montagne Noire.

IMG_5858

 

 

Porte ouverte sur le parc naturel régional du Haut Languedoc, Sorèze est une

halte privilégiée sur les chemins de saint Jacques de Compostèle.

IMG_5859

 

 

Sorèze est un site classé au passée prestigieux avec son abbaye-école, monument

historique, témoin de 12 siècles d'intelligeance et de mémoire.

IMG_5860

 

 

Maisons à pans de bois à encorbellement au cachet remarquable bordant les rues étroites.

IMG_5861

 

 

Sorèze doit son origine et son développement à l'abbaye bénédictine

Notre Dame de la Sagne fondée en 754 par Pépin d'Aquitaine.

IMG_5864

 

 

La ville basse appelée vieille ville se forma au 10ème siècle auprès de l'abbaye.

IMG_5865

 

 

En 1210, la place forte de Puivert, démantelée par la croisade des Albigeois

voit sa population s'établir à Sorèze.

IMG_5866

 

 

En 1377 des bandes de mercenaires saccagent la ville. Seul le monastère est épargné.

IMG_5867

 

 

En 1573, lors des guerres de religion, les protestants  détruisent le monastère et 

l'église Saint-Martin, n'en gardant que le clocher.

IMG_5868

 

 

Lorsque Louis XIII fait démanteler les villes protestantes, Sorèze ne conserve qu'un faible

partie de ses remparts et deux de ses portes.

IMG_5871

 

 

En 1682 les moines bénédictins mauristes construisent une école nommée Séminaire.

IMG_5872

 

 

De 1776 à 1792, l'école abrite l'une des 12 écoles royales militaires créées par Louis XVI.

IMG_5874

 

 

De 1854 à 1861 le père Lacordaire, restaurateur de l'ordre dominicain permet à l'école de 

retrouver une renommée qui dépasse largement les frontières.

IMG_5876

 

 

Au 18ème siècle on y enseigne l'universalisme des lumières par de nouvelles méthodes.

IMG_5879

 

 

Au 19ème siècle, la révolution industrielle porte un coup fatal aux industries artisanales

de la laine, des chapeaux et des teintureries autrefois prospères.

IMG_5881

 

 

L'ensemble des bâtiments de l'abaye-école, est étroitement lié à la srtucture médiévale

du bourg. Ses bâtiments, son parc de 6ha et une partie du village de Sorèze

sont classés monuments historiques.

IMG_5888

 

 

Aujourd'hui, riche de son passé, Sorèze reste un haut lieu historique et culturel.

IMG_5889

 

 

Le village, l'environnement et l'abbaye-école forment un ensemble qui retrace 12 siècles

d'une histoire riche et mouvementée.

IMG_5890

 

 

 

IMG_5891

 

 

 

IMG_5893

 

 

 

IMG_5894

 

 

 

IMG_5897

 

 

 

IMG_5898

 

 

 

IMG_5900

 

 

 

IMG_5901

 

 

 

IMG_5902

 

 

 

IMG_5903

 

 

Un menu : Suprème de pigeoneau confit à l'huile d'olive et romarin,

purée d'ail rose de Lautrec et Poumpet au citron.

Un vin : Un rouge du Comté Tolosan merlot et gamay.

IMG_5904

 

 

Posté par logan31 à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 avril 2019

Pau (64)

 

 

Pau fut la capitale, depuis 1464, de l'ancienne principauté souveraine du Béarn. 

DSC_0024

 

 

Au 14ème siècle Gaston Phébus, comte de Foix et vicomte du Béarn,

transforme le château primaire en forteresse.

DSC_0025

 

 

Citadelle imprenable pour se protéger des rois d'Aragon, d'Angleterre et de France.

DSC_0026

 

 

Pau deviendra capitale du Béarn lorsque Catherine de Navarre, et son époux Jean d'Albret,

chassés de Pampelune, viendront trouver refuge sur leur territoire français.

DSC_0029

 

 

Le boulevard des Pyrénées, achevé en 1872, a drainé des milliers de visiteurs 

venus du monde entier.

DSC_0030

 

 

En 1592, Catherine de Bourbon, soeur d'Henri IV, prend la charge du Béarn.

DSC_0031

 

 

 Le 24 mai 1579, Marguerite de Valois, dite la reine Margot, rend visite à la vicomté

et sa capitale. Ce sera aussi la dernière après s'être aperçue qu'il ne faisait

pas bon d'être catholique en Béarn.

DSC_0032

 

 

Dressé au coeur de la ville, face aux Pyrénées, sur un éperon rocheux dominant le Gave, le

château, d'abord féodal, devient au fil des siècles palais royal, impérial, national et musée.

DSC_0033

 

 

Une histoire longue de mille ans, du Moyen Âge au 19ème siècle, a façonné

l'architecture du château.

DSC_0034

 

 

Napoleon III y laissa également son empreinte avec ce triple portique

qui ferme la cour d'honneur.

DSC_0035

 

 

Sculptures finement ciselées et médaillons ornent piliers et fenêtres.

DSC_0036

 

 

De forme originale, la cour d'honneur était un lieu de rassemblement des palois lors

des grands évènements de la cité.

DSC_0038

 

 

 

DSC_0043

 

 

 

DSC_0046

 

 

Le M des Médicis omniprésent dans les décorations.

DSC_0047

 

 

 

DSC_0048

 

 

 

DSC_0049

 

 

 

DSC_0051

 

 

 

DSC_0052

 

 

 

DSC_0053

 

 

 

DSC_0054

 

 

 

DSC_0056

 

 

 

DSC_0058

 

 

 

DSC_0059

 

 

 

DSC_0060

 

 

 

DSC_0061

 

 

 

DSC_0062

 

 

 

DSC_0063

 

 

 

DSC_0064

 

 

Un plat : Obligation de mentionner la poule au pot chère à Henri IV.

Un vin : L'incontournable Jurançon.

DSC_0065

 

 

 

Posté par logan31 à 07:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,