Meyruies, est située dans le nord-est de la région Occitanie, entre les contreforts 

du mont Aigoual, le causse Méjean et les gorges de la Jonte.

DSC_0007

 

 

La commune est placée au sein de la périphérie du parc national des Cévennes.

DSC_0009

 

 

Meyruies est arrosée par la Jonte, le Béthuzon et la Brèse, d'où son étymologie

occitane : (au milieu des cours d'eau)

DSC_0008

 

 

Les premières traces d'un habitat permanent dans la région remontent à la fin

de la préhistoire, occupé alors par des peuplades Celtes.

DSC_0010

 

 

Meyrueis, au 10ème siècle, était une étape sur une importante voie de commerce

entre Auvergne et Bas-Languedoc.

DSC_0016

 

 

Fin septembre avait lieu la foire annuelle de St Michel, qui durait 10 jours.

Outre les négoces, se faisaient les embauches des bergers, les baux de fermage.

cette date marquait également la fin des crédits. 

DSC_0011

 

 

Lieu de passage de nombreux pèlerins descendant du Gévaudan.

DSC_0013

 

 

Nombreux ponts à dos d'âne enjambant le Béthuzon

DSC_0014

 

 

Au 15ème siècle, Meyruies devint un centre important du travail de la laine.

DSC_0017

 

 

Malgré la croisade contre les Cathares, la guerre de 100 ans et les routiers qui 

écumaient la région, peste et famine, Meyruies poursuivra son essor.

DSC_0018

 

 

Au 16ème siècle une nouvelle activité émerge parmi les artisans :

Les chapeliers qui confectionnent des couvre-chefs en feutre issus de laine fine.

DSC_0019

 

 

En 1607, Henri IV, qui a hérité du château de sa mère, Jeanne d'Albret,

unit ses possessions au domaine de la couronne de France.

DSC_0020

 

 

Tout au long du 18ème siècle, les protestants vont mener une certaine résistance

aux persécutions royales (dragonnades).

DSC_0021

 

 

Au 19 ème, l'industrie chapelière est à son apogée avec 17 chapelleries qui vendent dans

tout le Languedoc et la Provence. Les gardians affectionnent ce fameux chapeau

ainsi que le poète Provencal Frédéric Mistral.

DSC_0022

 

 

 

DSC_0024

 

 

 

DSC_0035

 

 

 

DSC_0028

 

 

 

DSC_0033

 

 

 

DSC_0039

 

 

Manger au beau milieu du pont une truite de la Jonte ! 

DSC_0043

 

 

 

DSC_0044

 

 

 

DSC_0045

 

 

 

DSC_0049

 

 

 

DSC_0051

 

 

 

DSC_0052

 

 

 

DSC_0053

 

 

 

DSC_0054

 

 

Un plat : Soupe d'orge perlé et lapin au roquefort. Un vin : Rosé de Lozère.

DSC_0055