Panorama de Millau et son fameux viaduc, fleuron de la région Occitanie.

DSC_0123

 

 

Millau, la cité du gant, est au carrefour des Grands Causses, Larzac,

Noir, Méjean, Sauveterre et Severac. 

DSC_0130

 

 

Le pont vieux et le moulin, du 12ème siècle. C'est l'un des plus anciens ponts du Rouergue. 

DSC_0132

 

 

 Seules deux arches ont résisté à la crue de 1758.

DSC_0133

 

 

 Les gorges de la Jonte, du Tarn et de la Dourbie, toutes proches attirent de

nombreux touristes, et autres randonneurs.

DSC_0134

 

 

 Rues étroites et tortueuses du centre ancien, cernées par de hautes façades.

DSC_0135

 

 

 

DSC_0136

 

 

La porte du Voultre(13ème). Dépourvue d'éléments défensifs, il s'agit d'une maison

médiévale sur rue permettant de gagner de la place sur l'espace public.

DSC_0137

 

 

 

DSC_0138

 

 

 

DSC_0139

 

 

 

DSC_0141

 

 

 

DSC_0142

 

 

 

DSC_0143

 

 

 Au fond de la rue à gauche, la porte du Voultre, à droite l'église St Martin.

DSC_0144

 

 

 L'église Saint Martin  fut la première église de Millau. Détruite en partie par les

calvinistes en 1561, elle est reconstruite par les pénitents blancs en 1707.

DSC_0145

 

 

 

DSC_0146

 

 

 Haut de 42 mètres, cet ensemble de deux tours est l'emblème de Millau. La tour carrée

du 12ème symbolise le roi d'Aragon, le beffroi incarne l'autorité du 17ème siècle.

DSC_0147

 

 

 

 DSC_0180

 

 

DSC_0149

 

 

 

DSC_0151

 

 

 

DSC_0155

 

 

 

DSC_0157

 

 

 

DSC_0158

 

 

 Passage sur la place Foch, anciennement place d'Armes ou place du Marché, 

a succeder (17ème) à l'ancien cimetierre de l'église Notre-Dame-de-l'Espinasse.

DSC_0159

 

 

 

DSC_0169

 

 

 

DSC_0170

 

 

 L'église St François (1868-1873).

DSC_0172

 

 

 La place du Mandarous (1810), ancien emplacement du cimetière juif,

relie la ville contemporaine au centre ancien.

DSC_0178

 

 

 

Une recette du Moyen Âge : Le Trenel (panses d'agneaux). A ne pas confondre

avec les tripoux. Un vin : Côtes de Millau rouge.

DSC_0179