Tournon d'Agenais, bastide royale du 12ème siècle, en Lot et Garonne,

région Nouvelle Aquitaine, dans le Quercy Blanc sur son piton rocheux.

DSC_0249

 

 

Tout d'abord oppidum Celte et place gallo-romaine de commerce, bastide royale

fondée en 1271 par Philippe III fils du roi St Louis.

DSC_0247

 

 

Puis guerre des Albigeois en 1212. Le vainqueur Amaury de Monfort donnera 

à l'évêque d'Agen la maison de l'Abescat (évêché en occitan).

DSC_0244

 

 

Et pour finir, guerre de cent ans, guerres de religion, la ville changera souvent de main.

DSC_0246

 

 

Durant les guerres de religion, les protestants rasent l'église catholique en 1580

pour y construire la maison de l'Abescat.

DSC_0205

 

 

Au cours de la période de la convention nationale, la ville prendra le nom de 

Tournon- la-Montagne (1792-1795).

DSC_0206

 

 

La porte d'Angleterre.

DSC_0222

 

 

Vue de la campagne depuis la porte d'Angleterre.

DSC_0219

 

Un 3 juillet 1944 de triste mémoire, 1500 hommes de la penzergrenadier

de passage à Tournon y commirent des exactions sur la population.

DSC_0209

 

 

 

DSC_0225

 

 

 

DSC_0213

 

La porte des protestants.

DSC_0217

 

 

Et son panorama.

DSC_0226

 

 

 

DSC_0228

 

 

 

DSC_0230

 

Le clocher de l'église St Barthélemy  fut tout d'abord un clocher/tour, mais fut

partiellement démoli pour être remplacé par un clocher château d'eau.

DSC_0229

 

 

Le tour extérieur de l'enceinte.

DSC_0232

 

 

 

DSC_0234

 

 

 

DSC_0235

 

 

 

DSC_0236

 

 

 

DSC_0231

 

 

 

DSC_0237

 

 

 

DSC_0238

 

 

 

DSC_0239

 

 

 

DSC_0240

 

 

 

DSC_0241

 

 

 

DSC_0250

 

 

 

DSC_0251

 

 

 

DSC_0253

 

 

 

DSC_0254

 

 

 

DSC_0259

 

 

DSC_0257

 

 

Une recette : Lapin au pruneaux et tourtière.

Un vin : Thézac-Perricard rosé. 

DSC_0263