Tout proche de Sarlat, surplombant la rivière Espérance, les jardins d'eau de Carsac-Aillac

composent depuis plus de 20 ans une symphonie de couleurs et de parfums.

DSC_0001

 

 

Lotus et nénuphars s'entourent, ici, d'une profusion de feuillages exotiques et tropicaux.

DSC_0002

 

 

Un univers entièrement dédié à la faune et à la flore aquatique.

DSC_0003

 

 

juste au-dessus de la Dordogne et face à la forêt des Druides, les Jardins d’eau offrent

une parenthèse inattendue.

DSC_0004

 

 

En Périgord noir, au pays de grottes, des gisements préhistoriques, des châteaux

et des jardins à la française, c’est un monde situé à l’écart des sentiers battus.

DSC_0005

 

 

Un monde de fraîcheur et d’aventure botanique à vivre entre étangs fleuris et cascades,

de passerelles en ponts japonais de bois et de jets d’eau en fontaines ruisselantes.

DSC_0006

 

 

Les jardins sont entièrement créés en 1999 à "Saint-Rome", sur les terres d’une villa

gallo-romaine dont les origines remontent au 1er siècle de notre ère.

DSC_0008

 

 

les Jardins d’eau sont l’émanation végétale de la passion de Didier, Claude

et Steven Bernard, passionnés par l’esthétisme de la flore aquatique.

DSC_0009

 

 

Originaires de Normandie, ces derniers ont lancé le défi de cultiver en ces lieux

des variétés de nénuphars (nymphéas), de lotus et d’autres espèces lacustres.

DSC_0012

 

 

Passés de "novices" à "experts" en très peu de temps, ces amoureux des eaux

florifères ont rapidement réussi l’exploit d’apprivoiser des plants originaires de

pays lointains, "exotiques" et tropicaux.

DSC_0013

 

 

Ouverts au public depuis 2000, les Jardins d’eau tiennent toutes leurs promesses.

DSC_0014

 

 

Escortés par des myriades de libellules, les visiteurs s’immergent sans modération

dans une atmosphère empreinte de sérénité.

DSC_0015

 

 

Le site s'étend sur plus de 3 hectares, en intégrant le labyrinthe aquatique,

inauguré en 2015 et le bassin tactile des carpes Koï construit l’année suivante.

DSC_0021

 

 

La découverte des lieux s’inscrit au coeur de la magie de couleurs et de parfums

aux nuances délicates ou éclatantes, au rythme des eaux et des floraisons.

DSC_0023

 

 

Chaque promeneur est alors invité à suivre un parcours fait de sensations et d’émotions,

pour se lancer dans l’exploration inoubliable d’un véritable "arboretum aquatique".

DSC_0024

 

 

Les enfants et ceux qui ont su en garder l’âme vont adorer tenir compagnie aux escadrons

de libellules et rendre un écho silencieux aux joyeuses discussions des grenouilles.

DSC_0025

 

 

A quelques brasses de la pépinière,  un bassin vitré a été construit

au cours de l’hiver 2015. Avec ses 28 m³ il sert de refuge à une trentaine de carpes Koï.

DSC_0026

 

 

Les carpes des Jardins d’eau de Carsac-Aillac ne devraient pas quitter le bassin tactile

qui leur été réservé. Elles aiment se faire admirer et même caresser par les enfant.

DSC_0028

 

 

Le labyrinthe aquatique de Carsac-Aillac est une création inédite, unique en Europe

dans cette dimension.

DSC_0030

 

 

Là, les nymphéas recouvrent l’eau. Plus loin les lotus s’élèvent à hauteur d’homme.

Précieuses et délicates, leurs corolles offrent des pétales de velours et de parfums.

DSC_0031

 

 

Le bassin est équipé de passerelles de bois qui se croisent et s’entrecroisent dans un

cheminement qui affleure l’onde, en des détours impromptus.

DSC_0034

 

 

Emblème national de l’Inde, symbole des origines et de la beauté dans les religions orientales

depuis l’Antiquité, le lotus partage en ces lieux le trône des eaux avec le nymphéa.

DSC_0035

 

 

Avec ses 3 à 4 mètres de hauteur, le Papyrus du Nil domine les bassins et leurs abords,

où grandissent des espèces parfois inconnues en ces contrées.

DSC_0036

 

 

Depuis 2012 les Jardins d’eau de Carsac ont été labellisés "Jardins remarquables"

par le ministère de la Culture. 

DSC_0037

 

 

La grande majorité des plantes exotiques ont besoin du soleil pour éclore sous leurs

meilleurs atours, mais pour le visiteur, quelques recoins ombragés ménagent des haltes

bienfaisantes et rafraîchissantes.

DSC_0038

 

 

C’est une évidence, les passionnés de flore aquatique comme les amoureux

d’aménagements naturels et originaux ne restent pas insensibles aux charmes

et à l’esthétisme paysager des Jardins d’eau de Carsac.

DSC_0039

 

 

Même les néophytes en la matière se laissent séduire et nourrissent alors des rêves

où végétaux et eau se mêlent avec bonheur.

DSC_0041

 

 

La belle et la bête ! Voyez comme la bête contemple amoureusement la belle !

DSC_0042

 

La belle et la bête